Annonce de mouvements, d'actions ou
d'événements organisés par des amis
 

Brassages - Espace culturel de Dongelberg

Manifeste pour la promotion d'un Etat laïque du
Réseau d'Actions Pour la Promotion d'un Etat Laïque (R.A.P.P.E.L.)

Pétition "Vive la Vie"

Campagne "Contre la torture" d'Amnesty International

NI PUTES NI SOUMISES, Égalité - Laïcité - Mixité

Pétition école & religion
Non aux tentatives d'immixtion du religieux dans la sphère de l'école!

__________________________________________________________________

PÉTITION de la plateforme "Vive la Vie !"

Chers amis et amies,

Voici le texte d'une pétition en ligne que nous vous demandons de bien vouloir signer et diffuser:

http://www.petitiononline.com/lavie/petition.html    

Suite à l'appel du Collectif 'Papa, Maman et moi' à faire du 25 juillet prochain la première journée européenne contre l'avortement, les 4 fédérations de centres de planning familial en Communauté française ont pris l'initiative de lancer une plate-forme de vigilance par rapport aux risques actuels de dérives extrémistes et de recul des droits en matière de vie affective et sexuelle, ceci singulièrement en matière de droit à l'avortement . 

Cette plate-forme, "Vive la vie!" rassemble déjà une trentaine d'organisations les quatre fédérations de centres de planning familial en Communauté française : FCPC, FLCPF, FCPPF, FPS; l'APES-ULg, Ex Aequo; le Bureau wallon des femmes de la CGSP; le CAL; les CEMEA; le Conseil de la jeunesse d'expression française (CJEF); EspaceP; la Fédération des centres de service social; la Fédération des maisons médicales; les Femmes Prévoyantes socialistes; la FGTB; le GACEHPA; Garance; le Groupement belge de la Porte Ouverte pour l'émancipation économique des Travailleuses; le Librex; la Ligue des familles; la Ligue des droits de l'Homme; la Ligue de l'Enseignement; La Maison en plus; Magenta; la Plate-forme Prévention Sida; le SETCA Namur; Tels Quels; l'Université des femmes; UPJB, Verbond Sociale Ondernemingen; Vie Féminine, Wendo...); ainsi que de nombreux centres.

"Vive la Vie" lance un large appel pour qu'un maximum de gens signent la motion ci-après.

Diffusez-la autour de vous !!!!! Merci d'avance !

"Nous: citoyens(es), fédérations, associations, universités,... protestons contre l'appel lancé par le collectif « Papa, maman et moi » pour faire du 25 juillet prochain une journée européenne contre l'avortement.

Nous tenons à réaffirmer que l'accès à l'avortement est un droit !

L'avortement est autorisé par une loi, en Belgique comme dans presque tous les pays démocratiques ; c'est un droit, acquis après de nombreux débats et actions, on ne peut laisser des mouvements intégristes et fascisants le remettre en question !

Le droit des femmes à disposer librement de leur corps est un droit fondamental, il ne peut être mis en débat.

Le ventre des femmes re-devient le nouveau socle de toutes les focalisations de ces mouvements réactionnaires et xénophobes. 

Réagissons !  

Parce que nous sommes pour la sauvegarde de ces droits et la promotion d'une parenté responsable, nous lançons ce texte comme une sonnette d'alarme, pour que tous, en tant que mouvement ou que citoyen, réaffirmions notre volonté de conserver ces droits essentiels !"    

"Vive la vie" est une plate-forme de vigilance pour la liberté de choix et le respect en matière de vie affective et sexuelle, déjà composée d'une trentaine d'organisations.

Si vous voulez vous y associer, il n'est pas trop tard ! Merci d'avance pour votre soutien !

Carole Grandjean, directrice
Fédération Laïque de Centres de Planning Familial - FLCPF
Rue de la tulipe, 34 - 1050 Bruxelles
Tél : 02/502.82.03 - ligne directe : 02/505 60 63
Portable :486/96.48.25 Fax : 02/503.30.93
cgrandjean@planningfamilial.net

Retour au sommaire...

_________________________________________

Vous aussi participez à la campagne "Contre la torture" d'Amnesty International
http://www.amnestyinternational.be/doc/rubrique915.html

Stop ! Il faut mettre un terme à la torture

Les droits humains sont menacés. L’interdiction de la torture et des autres traitements cruels, inhumains et dégradants – le principe qui emportait jusqu’alors la plus grande adhésion au niveau international – est en train d’être remise en question. Dans le cadre de la « guerre contre le terrorisme », les États ne se contentent pas de recourir à la torture et aux mauvais traitements, ils affirment également que ces actes sont justifiables et nécessaires.

Joignez-vous à notre campagne pour mettre fin à la torture et aux mauvais traitements dans la « guerre contre le terrorisme ».